PRISES DE POSITION OFFICIELLES

Non à l’initiative contre le génie génétique: Résolution de la CIMS

La Commission interfacultés médicale suisse (CIMS), un groupe de travail réunissant toutes les facultés médicales, la Fédération des médecins suisses (FMH), l’Association suisse des médecins assistants et chefs de clinique (ASMAC) ainsi que l’Association des étudiants en médecine de Suisse (VSM), rejette à l’unanimité l’initiative " pour la protection génétique ". La CIMS considère que l’initiative est trop restrictive et ne laisse aucune marge de manoeuvre au législateur pour créer des conditions légitimes et nécessaires au développement de l’enseignement, de la recherche et des prestations dans un domaine aussi prometteur que le génie génétique. L’adoption de v l’initiative signifierai la fin de la recherche génétique dans les disciplines fondamentales de la médecine et des possibilités de formation correspondantes. En outre, elle pourrait amener à une interdiction effective de la recherche fondamentale dans le domaine de la technologie génétique, des thérapies géniques ainsi que de l’application des vaccins à virus vivants génétiquement modifiés. La CIMS prône une attitude responsable envers l’utilisation des possibilités qu’offrent les technologies génétiques ainsi qu’une réglementation largement étayée sur le plan légal.