OPINIONS POLITIQUES

Jean-Pascal Delamuraz Ancien Conseiller fédéral

Ruth Dreifuss Conseillère fédérale

Arnold Koller Conseiller fédéral

Rémy Scheurer Conseiller national libéral neuchâtelois

Franco Cavalli Cancérologue, Conseiller national

 

Jean-Pascal Delamuraz

Promouvoir le génie génétique en Suisse, c'est affirmer notre capacité d'innovation et notre confiance en donnant à nos universités de nouveaux champs d'investigation, et à notre économie de nouveaux atouts.

 

Ruth Dreifuss

Le génie génétique est à la base des principaux progrès de la médecine, d'aujourd'hui et de demain.
Contrôler cette technologie, comme nous le faisons déjà, est nécessaire. Mais l'empêcher, comme certains le proposent, serait coupable.

 

Arnold Koller

Le Conseil fédéral prend les mesures qui s'imposent pour garantir la sécurité de l'homme, de l'animal et de l'environnement et tenir compte de la dignité de la créature.
Mais il refuse toute démonisation du génie génétique.

 

Franco Cavalli

Cancérologue renommé et socialiste engagé, le conseiller national Franco Cavalli accuse les partisans de l’initiative d’adopter des thèses éthiques de droite.

" Le fait d’être médecin, de m’occuper du cancer et de recherche a certainement joué un rôle dans ma prise de position. Mais elle est aussi le résultat d’une évaluation politique. Je considère que l’initiative est réactionnaire dans le sens qu’elle entraîne une fermeture de la recherche. Elle traduit une conception de la vie qui n’est pas la mienne. "