Xénotransplantation

Transfert d'organes de donneurs animaux à l'être humain. Les greffes d'organes entre êtres humains font depuis longtemps partie de la médecine de pointe. Mais depuis quelque temps, la médecine de transplantation se trouve devant un dilemme: le développement des techniques de secourisme et les progrès réalisés en matière de soins intensifs font que les donneurs d'organes humains deviennent toujours plus rares. Parallèlement, le besoin des centres de transplantation ne cesse d'augmenter, vu les progrès réalisés dans les techniques de transplantation. Pour la première fois en 1964, on réussissait à transplanter à un être humain les valvules d'un porc. Aujourd'hui, c'est une opération de routine, grâce surtout à des médicaments qui enrayent la réaction de rejet. Des équipes de chercheurs essaient maintenant de développer des porcs transgéniques qui pourraient être utilisés comme donneurs d'organes pour autant que l'on parvienne par une technique génétique à rendre le tissu de l'animal transgénique compatible avec celui du récepteur humain. Mais dans les milieux de la recherche, on estime que cette méthode de transplantation ne sera pas applicable à l'être humain avant l'an 2010.