ANGLETERRE: GÈNE CONTRE CANCER POUMON

Un gène susceptible de protéger les fumeurs

Une équipe de chercheurs britanniques a annoncé mardi avoir isolé un gène susceptible de protéger les fumeurs contre le développement du cancer du poumon. Cette découverte pourrait permettre la mise au point de nouveaux médicaments.

" Il est connu depuis longtemps que notre corps contient des éléments qui déterminent notre sensibilité aux substances chimiques déclenchant le cancer ", a expliqué le responsable de l'équipe de scientifiques écossais qui a effectué les recherches, le Pr Roland Wolf. Il est montré pour la première fois qu'un gène isolé peut jouer un rôle extrêmement important pour protéger du cancer. C'est une bonne nouvelle car il est plus simple de manipuler un gène que plusieurs, a-t-il ajouté.

Selon les Chercheurs, des expériences sur des souris ont montré que le gène concerné fournit des défenses vitales contre les toxines trouvées dans la fumée du tabac. Les animaux chez lesquels on avait retiré le gène ont rapidement développé des tumeurs cancéreuses lorsqu'on a appliqué sur leur peau des substances chimiques contenues dans le tabac.

Un gène très semblable a été découvert chez l'homme. Il agit en particulier dans les poumons et la vessie, deux organes particulièrement menacés chez les fumeurs.

Les résultats des recherches sont publiés dans la dernière édition de la revue de l'Académie nationale des sciences. Selon le Pr Wolf, membre d'une unité de pharmacologie moléculaire à l'hôpital Nienewell de Dundee (Ecosse), ce gène pourrait expliquer pourquoi certains gros fumeurs vivent longtemps sans développer de cancer tandis que d'autres meurent de manière précoce.

Les chercheurs pensent que leur découverte pourrait ouvrir la voie à un nouveau type de thérapies anti-cancéreuses. " Si vous savez que vous pouvez manipuler un gène isolé et protéger contre le cancer, il est plus facile d'envisager de nouvelles formes de prévention ", a dit le Pr Wolf.

Londres, 28 avril (ATS/AFP)